top of page
cc-forum1 (1).jpg

Comment faire une recherche par image inversée pour éviter une fraude ?

La fonction de recherche par image inversée de Google est un outil puissant qui permet aux utilisateurs de retrouver des informations sur une image en utilisant une image existante comme point de départ de la recherche. Cet outil peut être utile de plusieurs façons, par exemple, vous avez reçu un bouquet de fleurs et une en particulier attire votre attention et vous aimeriez bien savoir son nom, en deux trois clics, vous allez pouvoir trouver plusieurs informations sur celle-ci. Cet outil a aussi une autre utilité que les fraudeurs n’aiment pas et qui souhaite que les gens ne connaissent pas… Nous pouvons nous en servir de différentes manières pour démasquer les fausses annonces et les faux profils créés par ceux-ci.


Voici un exemple d'utilisation de la fonction de recherche par image inversée lorsque vous cherchez un appartement :


Imaginons que vous ayez trouvé une annonce d'appartement qui vous intéresse sur un site d'annonces en ligne, mais vous avez des doutes quant à sa légitimité.

Annonce fictive à des fins d'exemple


Vous pouvez utiliser la fonction de recherche par image inversée pour vérifier si les images de l'appartement ont été utilisées auparavant dans d'autres annonces.


Source : Captures d'écran de Bing et Google


Pour ce faire, vous devez télécharger une image de l'appartement à partir de l'annonce en question sur votre ordinateur, puis utiliser cette image pour effectuer une recherche sur Google.


Voici une vidéo qui montre comment faire la recherche par image inversée du début à la fin :

Si l'image apparaît dans d'autres annonces ayant une adresse différente, il y a de fortes chances que l'annonce en question soit frauduleuse. Dans l’exemple plus haut, nous pouvons voir que l’appartement dans la première annonce est en location au centre-ville de Montréal, près du vieux-port, mais suite à une recherche avec l’image, nous pouvons voir qu’il est en fait situé dans un autre arrondissement.

Source : Realtor.ca (annonce légitime)


Pour en apprendre davantage sur l’arnaque locative :

et

 

Voici un autre exemple d'utilisation d'un outil de recherche par image inversée pour démasquer des faux profils utilisés dans des cas de fraude amoureuse :


Imaginons que vous avez rencontré quelqu'un en ligne et que vous commencez à échanger des messages et des photos.


Si vous avez des doutes quant à l'authenticité de cette personne, vous pouvez utiliser la fonction de recherche par image inversée pour vérifier si les photos qu'il ou elle vous a envoyées ont été utilisées auparavant. Tel que mentionné plus haut, vous devez télécharger les images sur votre ordinateur et les utiliser pour effectuer une recherche sur Google ou sur Bing.

Source : Résultat de recherche image inversée sur Google


Si les images apparaissent dans d'autres contextes, il y a de fortes chances que la personne avec qui vous échangez soit un escroc. Dans cet exemple, récolté d’un témoignage sur Fraude-alerte, les photos ont été envoyées d’une personne nommée Donald, pourtant après une recherche rapide, nous pouvons voir qu’il s’agit d’un médecin assez connu sur les réseaux nommé Fernando. Cet outil nous permet même de retrouver un TikTok dans lequel le fraudeur a pris une capture d’écran et l'a envoyé comme photo!


Comment faire avec un appareil Windows :


Comment faire avec un Mac :


Il est important de noter que la fonction de recherche par image inversée de Google et Bing ne garantit pas à 100% de démasquer tous les faux profils et les fausses annonces, mais cela peut aider à réduire les risques de se faire arnaquer. Il est également important de prendre d'autres mesures de précaution lorsque vous naviguez en ligne. Pour découvrir quelles sont ces mesures de précaution, consulter nos différents articles sur le sujet de votre choix et consulter les signalements sur Fraude-alerte.ca.


Pour en apprendre davantage sur la fraude amoureuse :

et

 

Besoin d'aide avec la recherche par image inversée ? Consulter ces deux rubriques :



Commentaires


bottom of page