cc-forum1 (1).jpg

Qu’est-ce que la fraude amoureuse ?


Les fraudeurs profitent de personnes à la recherche de partenaires romantiques, souvent via des sites de rencontres, des applications ou des réseaux sociaux, en prétendant être de potentiels partenaires.


Ces escrocs créent de faux profils en ligne et feignent le grand amour auprès de leurs victimes en jouant sur leurs déclencheurs émotionnels dans le but de les amener à fournir de l'argent, des cadeaux ou des données personnelles.


Au Canada en 2020, un peu plus de 600 victimes d’arnaques à l’amour ont porté plainte pour un montant de 18 millions de dollars. Cette fraude est, parmi toutes les arnaques, la plus importante en ce qui concerne les sommes perdues. De plus, il est estimé que 90 % des victimes ne signalent pas l’arnaque. Certaines parce qu’elles ont honte, d’autres parce qu’elles ne s'estiment pas victimes, croyant vivre un amour véritable.
Les récits des victimes et de leurs proches démontrent que la fraude amoureuse, bien pire qu’un crime économique, est un crime violent qui a de graves conséquences. Au Québec, nos recherches dans des rapports du Bureau du Coroner permettent de lier six suicides à cette fraude dans les dernières années (Denis et Deetjens, 2021, paragr.3)

Quels sont les stratagèmes mis en place ?


Il s’agit d’un stratagème où le fraudeur entre en contact avec sa victime par l’entremise de faux profils sur les médias sociaux ou les sites de rencontres. Grâce à ses talents de séduction, l’escroc tente d’établir un lien de confiance avec sa victime, pour ainsi rapidement lui dévoiler des sentiments amoureux, dans le but de consolider la relation virtuelle. Une fois celle-ci établie, l’arnaqueur prétexte différents problèmes d’ordre financier (ex: perte d'emploi ou une visite à l'hôpital, pour régler un problème aux douanes ou visiter sa cible, etc.) afin d’inciter sa victime à lui envoyer de l’argent.


Les fraudeurs sentimentaux sont reconnus pour être particulièrement patients. Ils ont même tendance à garder régulièrement contact avec leurs victimes à la suite de transactions frauduleuses et à réitérer leurs sentiments amoureux, toujours dans le but de leur soutirer davantage d'argent à l'aide d'un nouveau stratagème. Dans l’éventualité où la victime refuserait ou développerait quelconque doute, l’arnaqueur change de tactique.

Il commence à se faire plus pressant et pousse sa victime à bout en la menaçant de rompre. Si cela ne fonctionne pas, l’arnaqueur peut passer à la vitesse supérieure.


Advenant qu’il soit en possession de photos ou de vidéos explicites envoyées en toute confiance par la victime, le fraudeur peut les utiliser afin de faire chanter la victime (sextortion). Le fraudeur peut également se faire passer ou demander à un contact de se faire passer pour une « autorité compétente » ou un « avocat » résidant à l’étranger afin de contacter la victime et prétendre avoir mis la main sur l’escroc et qu’elle doit payer des « frais administratifs » pour récupérer les sommes versées. Autrement dit, en plus de subir la fraude, la victime peut également avoir à faire à du chantage et du harcèlement jusqu’à ce que l’on coupe définitivement les ponts avec le fraudeur sentimental.


Les victimes de ce type de fraude peuvent continuer de se faire arnaquer par le même fraudeur après avoir été avisée qu’il s’agissait d’une escroquerie, et ce, pour plusieurs raisons:

  • Elles vivent dans le déni dû à l’attachement émotionnel intense.

  • Le fraudeur se fait désormais passer pour un policier ayant retrouvé le criminel et ayant besoin d’argent pour pouvoir retrouver les fonds de la victime.

  • Le fraudeur peut faire croire à la victime qu’il est vraiment tombé amoureux d’elle au cours de la fraude.


Scénario courant:

« Pendant des semaines et des mois, la soi-disant relation amoureuse se construit sur Facebook, Instagram, WhatsApp, etc. On forge des plans d’avenir jusqu’à ce que l’on décide, enfin, de se rencontrer. Mais voilà que, juste avant le rendez-vous, l’arnaqueur prétend avoir eu un accident, être tombé malade ou avoir été agressé à l’aéroport. Sa victime est donc priée de régler les frais de traitement, de voyage ou autre, et d’effectuer le versement via une plateforme de transfert d’argent ou sur un compte à l’étranger. Mais de nouveaux problèmes surgissent et la victime est à chaque fois priée de payer pour les résoudre. La rencontre n’aura finalement jamais lieu.»

Source : Whitty. M. T. (2013). The scammers persuasive techniques model: Development of a stage model to explain the online dating romance scam. British Journal of Criminology, 53(4), 665-684


Vous n’êtes pas seul. Cliquez ici pour consulter des témoignages de victimes de fraude amoureuse.


Scénarios récurrents :

  1. Le fraudeur entre en contact ;

  2. Il prend son temps pour séduire sa cible ;

  3. Il dévoile des sentiments amoureux rapidement ;

  4. Il informe d’un problème qui peut se régler avec de l’argent ;

  5. S’il n’obtient pas l’argent ou s’il ressent que la victime se méfie de lui verser les sommes demandées, il utilisera un sentiment d’urgence ou de danger, il sera plus insistant, il menacera de mettre fin à la relation, etc.


Trucs et astuces pour mieux reconnaître la fraude amoureuse


Restez sur vos gardes et faites attention aux fraudeurs qui cherchent à vous faire relâcher votre vigilance en faisant appel à votre côté romantique et compatissant. Voici signaux d’alertes à garder en tête :

  • Demandes d’argent très rapidement

  • Improbabilité de l’offre de type « trop beau pour être vrai »

  • Caméra vidéo non fonctionnelle

  • L’urgence d’agir

  • Multiples fautes d’orthographes

  • La nécessité de garder la relation secrète


Comment s’en protéger ?

  • Faites preuve de prudence et de scepticisme lorsque vous fréquentez des sites de rencontre ou les réseaux sociaux: souvenez-vous qu'il est très peu probable qu'une personne déclare son amour éternel après seulement quelques lettres, courriels, appels ou photos.

  • N’acceptez pas les demandes d’amitié de personnes que vous ne connaissez pas.

  • Ne divulguez jamais vos informations bancaires.

  • N’envoyez jamais d’argent à une personne que vous ne connaissez que virtuellement.

  • Refusez toute transaction pour une tierce personne (vous pourriez être accusé de blanchiment d’argent).

  • Évitez de partager des photos ou vidéos explicites.

  • Conservez les identités frauduleuses pour les signaler, le cas échéant.

  • Dans le doute, parlez-en à une personne de confiance.

  • Fiez-vous à votre instinct. Posez des questions et lisez attentivement les conditions d'utilisation avant de vous inscrire à un site de rencontre.

  • Sachez quels services sont gratuits, lesquels ne le sont pas et ce qu'il faut faire pour annuler son inscription.

  • Assurez-vous de n'utiliser que des sites de rencontre légitimes et fiables. Assurez-vous de lire l'adresse attentivement (les fraudeurs imitent souvent les adresses de vrais sites).


Que faire en premier ?


Si vous avez fourni vos informations personnelles ou confidentielles à un fraudeur, communiquez avec :

  1. Le Centre antifraude du Canada (1 888 495-8501)

  2. Votre institution financière. Elle pourrait vous offrir de plus amples informations par rapport au soutien et aux outils offerts en cas de fraude.

  3. Les agences d’évaluation de crédit pour qu’une alerte à la fraude soit inscrite à votre dossier :

  4. Equifax Canada au numéro sans frais : 1-800-465-7166

  5. TransUnion Canada au numéro sans frais : 1-877-525-3823

  6. Votre service de police local

  7. Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) de votre région

Les victimes d’arnaques amoureuses sont invitées à participer à une étude de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Si vous désirez signaler une fraude ou toute autre activité criminelle de manière anonyme et confidentielle:

  • Pour la région de Montréal, communiquez avec Info-Crime, au 514 393-1133, ou visitez le www.infocrimemontreal.ca

  • À l’extérieur de Montréal, communiquez avec Échec au crime, au 1 800 711-1800, ou visitez le www.echecaucrime.com

Ressources complémentaires :


















 

Sources :

Aides aux victimes d'arnaqueurs sentimentaux (A.V.A.S) | France

Arnacoeurs Côte d'Ivoire | Expériences d'arnaques et lutte contre les arnaqueurs sur les sites de rencontre. Photos et pseudos utilisés pour les arnaques notamment celles de Côte d'Ivoire

Bureau de la concurrence Canada | Le petit livre noir de la fraude

Radio-Canada | Enquête : Sombrer en amour, rapportage de Marie-Maude Denis et Michael Deetjens

ScamWatch Dating & Romance| Australie

Sûreté du Québec | La fraude amoureuse: Rompre avec la fraude

Sûreté du Québec | Mois de la prévention de la fraude

909 vues