cc-forum1 (1).jpg

Qu’est-ce que la fraude à l’emploi ?


La fraude à l’emploi consiste à voler de l’argent ou des informations personnelles et bancaires d’une personne par le biais d’une offre d’emploi frauduleuse. Ces offres proposent des conditions attrayantes, voire irréalistes, telles qu’une rémunération très élevée, un nombre d'heures minimal et la possibilité de travailler à distance.


Quels sont les stratagèmes mis en place ?


Les fausses offres d’emploi peuvent être publiées sur des sites d’emploi légitimes, des sites d’annonces comme Kijiji, sur des réseaux sociaux permettant d’afficher des annonces tels que Facebook ou bien encore être envoyées par message texte. La publication de ces offres sur des sites de confiance comme LinkedIn permet de réduire la méfiance des individus.


Les fraudeurs s’assurent que les offres d’emploi soient réalistes. Ils peuvent contacter les victimes par téléphone, vidéoconférence (comme les plateformes Zoom et Skype) ou bien leur demander de remplir des formulaires qui semblent légitime lorsque l’on postule pour un emploi. La reproduction d’une offre d’emploi légitime les rassure quant au processus d’embauche. Les faux employeurs vont alors s’assurer de rendre l’offre la plus alléchante possible afin d’attirer un grand nombre d’individus en recherche d’emploi.


Lorsque la personne postule, on lui demande de fournir ses renseignements personnels pouvant ainsi permettre le vol d’identité. Elle peut également être incitée à payer pour du matériel de travail ou de fausses formations dont les frais seront supposément remboursés par la suite.


Les fraudeurs peuvent également surpayer les candidats avec des chèques contrefaits (c’est-à-dire des chèques volés dont ils ont falsifié la signature), leur demandant ensuite de rembourser rapidement le soi-disant excédent. En encaissant le chèque, le candidat, non seulement commet une fraude sans s’en rendre compte en prenant possession d’argent volé mais, est également victime de vol puisqu'il devra utiliser ses propres fonds pour payer l'excédent étant donné que le chèque déposé n’aura pas encore été approuvé par la banque. Le remboursement d’argent peut être demandé sous forme de cryptomonnaie (de l’argent sous forme électronique).



Trucs et astuces pour mieux reconnaître la fraude à l’emploi


Soyez vigilant et restez à l'affût des signes pouvant vous alerter :

  • Vous recevez des offres d’emplois pour lesquelles vous n’avez jamais postulé, par courriel ou par textos.

  • On vous demande d’encaisser un chèque et de remettre une partie des fonds par la suite.

  • Vous repérez une offre d’emploi consistant à recueillir de l’argent et déposer les fonds.

  • On vous demande une forme de paiement pour vous aider dans votre recherche d’emploi.

  • On vous demande vos informations bancaires sous prétexte de sécurité.

  • L’offre d’emploi comporte des fautes d'orthographe.


Comment s’en protéger ?

  • Postulez pour des emplois dont les offres se trouvent seulement sur les sites officiels des compagnies afin de vous assurer qu’ils soient légitimes.

  • N’acceptez pas les virements bancaires de gens que vous ne connaissez pas.

  • Si vous n’êtes pas certain de la légitimité de l’entreprise, faites des recherches sur celle-ci avant de postuler. Vous pouvez même contacter directement la compagnie.

  • Si l’offre est trop intéressante pour être réelle, vous avez sûrement raison ! Ne répondez pas à l’offre, c’est probablement une fraude.

  • Demandez les détails d’une offre d’emploi avant de donner vos informations personnelles.

  • Signalez.

Que faire en premier ?


Si vous n'avez pas fourni d'information personnelle ou confidentielle, rapportez la fraude au site qui diffuse l’annonce d’emploi et rapportez la fraude au Centre antifraude du Canada.


Si vous avez fourni vos informations personnelles ou confidentielles à un fraudeur, communiquez avec :

  1. Votre institution financière. Elle pourrait vous offrir de plus amples informations par rapport au soutien et aux outils offerts en cas de fraude.

  2. Les agences d’évaluation de crédit pour qu’une alerte à la fraude soit inscrite à votre dossier :

  3. Equifax Canada au numéro sans frais : 1-800-465-7166

  4. TransUnion Canada au numéro sans frais : 1-877-525-3823

  5. Le Centre antifraude du Canada (1 888 495-8501)

  6. Contactez votre service de police local

  7. Rapportez la fraude au site diffuseur de l’annonce d’emploi

Si vous désirez signaler une fraude ou toute autre activité criminelle de manière anonyme et confidentielle:

  • Pour la région de Montréal, communiquez avec Info-Crime, au 514 393-1133, ou visitez le www.infocrimemontreal.ca

  • À l’extérieur de Montréal, communiquez avec Échec au crime, au 1 800 711-1800, ou visitez le www.echecaucrime.com


Ressources complémentaires :
















 

Sources :

Association des banquiers canadiens | Emplois en ligne et arnaques

Autorité des marchés financiers (AMF) | La fraude à l'emploi à domicile

Banque Scotia | Comment vous protéger contre les arnaques liées à l'emploi et la fraude par chèque

Better Business Bureau | Tech-Savvy Scammers Work to Con More Victims

Centre antifraude du Canada | Que faire si vous êtes victime d'une fraude

Comment vous protéger contre les arnaques liées à l'emploi et la fraude par chèque

Fight Cybercrime | Business / ​Job Opportunity Imposter Scams

Gouvernement du Québec | Protéger ses renseignements personnels lors d’une recherche d’emploi

Sûreté du Québec | Fausses offres d'emploi, trop beau pour être vrai?


61 vues