top of page
cc-forum1 (1).jpg

Guide pour des achats sans tracas : Signes de dropshipping problématique

Par Aya Lamtaouab



Image bannière


Selon l’enquête NETendances sur le commerce électronique de 2022, 61% des achats en ligne des Québécois et Québécoises sont représentés par des vêtements, des chaussures, des bijoux et d’autres accessoires. Cette tendance, également remarquée par les fraudeurs, place les consommateurs face à un océan de pratiques commerciales douteuses, où l’identité des vendeurs reste souvent floue. Le parachutage (ou dropshipping en anglais), en particulier, se distingue par ses faux rabais et ses promesses trompeuses comme tactique de marketing par certains commerçants. Ainsi, pour mieux vous y retrouver dans vos démarches de magasinage en ligne, nous vous présentons dans cet article les signes révélateurs indiquant que vous pourriez être sur un site de dropshipping potentiellement problématique. Pour approfondir votre compréhension des enjeux du parachutage, n'hésitez pas à consulter notre article précédent : Dropshipping : une aubaine ou un piège ?



Les signes d'un site de dropshipping potentiellement problématique


Promotions constantes


Les sites de parachutage affichent souvent des rabais fracassants pour attirer les consommateurs. Ces offres sont présentées comme étant à durée limitée pour inciter à l'achat immédiat. Cependant, si vous surveillez ces sites, vous pourriez remarquer que ces offres "limitées" sont en réalité permanentes, indiquant que la réduction de prix est fictive et qu’il s’agit probablement de faux rabais. Il n’est pas rare de voir des soldes d’été s’éterniser en octobre ou bien que des offres promotionnelles de saison se succèdent les unes après les autres!


Un site bâclé


Comme ces sites frauduleux ne sont pas destinés à être en ligne depuis longtemps, leur conception est souvent minimale, voire négligée.

Si vous apercevez ces éléments sur un site, méfiez-vous :

  • Présence de fautes d'orthographe sur le site ;

  • Utilisation d'images floues ;

  • Descriptions de produits incohérentes, voire inexistantes ;

  • Liens qui ne fonctionnent pas, tels que l'onglet de suivi de commande qui ne mène nulle part.

Ces éléments suggèrent un manque d'attention aux détails, généralement synonyme d'un manque de professionnalisme du commerçant, seulement intéressé par les profits rapides que par la satisfaction des clients.


Absence d'information sur le détaillant


Un site fiable et conforme aux lois, affichent des informations détaillées telles que son histoire, son emplacement géographique et ses informations de contact. L'absence de ces informations est un signal d’alerte majeur indiquant que le vendeur veut éviter la traçabilité et les responsabilités légales. Voici quelques renseignements obligatoires tels que stipulé par la loi : 

  • Fournir ses coordonnées (adresse géographique, courriel, nom complet de l'entreprise) ;

  • Donner une description détaillée des biens en vente (images, description précise) ;

  • La devise utilisée pour le paiement, lorsque ce n’est pas en dollars canadiens (euros, dollars américains, etc.) ;

  • Indiquer les détails de la livraison (délai de livraison, mode de livraison) ;

  • Pendant la transaction, offrir au consommateur la possibilité de vérifier et de modifier sa commande avant de la finaliser.

Mentions légales étrangères


Lorsqu'on se penche sur la fiabilité d'un site Internet, il est crucial de vérifier les mentions légales. Elles sont habituellement ignorées lors de la conception du site de parachutage et elles peuvent ainsi révéler des erreurs et des incohérences. Par exemple, un site se prétendant canadien, mais affichant des mentions légales propres à l’Union européenne comme le  Règlement général sur la protection des données (RGPD) à la Californie avec le California Consumer Privacy Act (CCPA) (propre à la Californie) ou bien encore faisant référence aux lois du Royaume-Uni devrait soulever des doutes immédiatement. En effet, pour les entités opérant au Canada, ce sont les lois fédérales et provinciales qui priment. La présence de telles mentions étrangères peut trahir l'usage d'un gabarit générique, une méprise sur les obligations légales, ou une tentative de se draper dans des normes internationales non pertinentes.


Politiques suspectes


Les politiques de confidentialité et de retour doivent être claires et conformes aux normes en vigueur. Des termes vagues ou des conditions complexes sont des signes que le site ne cherche pas à établir une relation de confiance avec ses clients. Cela peut aussi être une tentative de dissuader les retours en rendant le processus difficile et décourageant pour les consommateurs.


Adresse de retour lointaine


Une adresse de retour uniquement située en Asie, ou dans un autre pays lointain, peut indiquer une opération de parachutage. Cela peut signifier que le vendeur n'a pas le produit en stock et le commande directement auprès du fournisseur après que l'achat a été effectué par le consommateur. 


Service client limité


Un service client non réactif ou difficile à contacter est un signe avant-coureur de problèmes potentiels et qu’on a affaire à un site de parachutage. Un bon service client est primordial pour se présenter en tant qu’entreprise fiable. Ainsi, son absence peut indiquer que le site n'est pas intéressé par la résolution des problèmes après-vente, que le service client n’est pas une priorité et que le commerçant risque de disparaître et fermer boutique.


Une gestion accrue de la réputation


Pour faire des affaires, avoir une bonne réputation auprès des consommateurs est plus que nécessaire. On peut toutefois se demander si cet effort de préservation de la réputation est légitime ou s'il cache des failles dans la qualité des produits ou services offerts. Une gestion accrue de la réputation peut être un signal d'alerte signifiant que le vendeur supprime les commentaires négatifs à son égard.


Voici 4 signes d’une gestion accrue de la réputation :


  1. Des centaines ou des milliers d’abonnés sur les médias sociaux et aucun avis ou commentaires publiés;

  2. Des  commentaires masqués sur plusieurs publications ;

  3. Des publications axées sur la promotion positive des produits, sans laisser de place aux interactions authentiques ;

  4. Plusieurs publications avec des réactions négatives 😡.


Ce dernier point est très important, notamment en ce qui concerne les pages Facebook des commerçants, car il est le seul que le propriétaire d’une page ne peut pas manipuler à son avantage. En effet, Meta ne permet pas une gestion individuelle des réactions sur les publications. Donc si le vendeur souhaite conserver les réactions positives, il doit également conserver les négatives. Bref, si vous apercevez autant de réactions négatives sur les publications ou les annonces d’une entreprise, aucun commentaires négatifs et/ou critiques, il vaut mieux se méfier.


Page Facebook recyclée


Si la page de l’entreprise change souvent de noms, qu’elle passe d’une page d’OBNL à une page de commerce de détails ou par exemple, si les personnes qui gèrent la page se trouvent dans un pays européen alors qu’ils s’affichent comme une entreprise fièrement Québécoise, la vigilance est encore une fois de mise. Ce sont tous des signes qu’il y a eu un recyclage de la page pour diverses raisons.


Pour vérifier si le nom de la page n’a pas été changé, visitez la section “Transparence de la page” transparence des Pages Facebook




Images : exemples de pages Facebook recyclées et utilisées par des sites de dropshipping frauduleux.


Conclusion


Comme mentionné précédemment, bien que le parachutage soit une pratique légale, d’un point de vue éthique, sa pratique est controversée. En effet, le parachutage peut être exploité par des individus malintentionnés, en faisant ainsi un terrain propice aux pratiques frauduleuses. Par conséquent, il est impératif que les consommateurs demeurent vigilants dans de telles circonstances. En restant attentifs et en prenant des mesures de précaution adéquates, les consommateurs ont la possibilité de réduire les risques associés aux achats en ligne.

Comments


bottom of page